Parcequ'il faut bien un visage sur des créations                
 
                                         
                                                          Peïo

Voilà plus de 20 ans je m’étais essayé à cet art, mais lorsque l’on a une petite famille à élever,  il faut faire des choix.

A l’époque (ben oui… 20ans ….) l’idée m’étais venu en revenant d’Aubagne. Le travail de ces santonniers m’avait ébloui, et fort de cela je décidais de me lancer dans l’aventure. Moultes vieilles cartes postales de ma région, maitre de chais, chevrier bordelais, berger landais sur échasse etc.….Mais tous ces personnages ne me satisfaisaient pas et le temps me manquait.

Bien des années plus tard, lorsque les enfants sont grands, beaucoup plus de temps de libre, et l’idée revient. Mais quel thème choisir,la Provence est déjà maintes fois évoquée avec beaucoup de talent. Mais si l’on en croit les livres, Jésus n’est pas né là. Alors commence tout le travail de recherche sur le moyen orient, les décors , les costumes, les couleurs, les métiers, et les habitants de cette époque vieille de 2000 ans. Le but est de rester le plus proche possible de la réalité, l’histoire  est tellement riche , et cette région du monde tellement  fréquentée par maintes  civilisations, que ce soit  par les guerres ou le commerce.

 

Commerce….. commerce…..et voilà mon premier santon : le bédouin au coffret. Les santons du fort  de l’eau sont nés cette année 2005









 

 

 

 


 


 







 
 



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement